Crèmes hydratantes et anti-inflammatoires pour soulager l’arthrose

Crèmes hydratantes anti-inflammatoires

Des millions de Français sont touchés par l’arthrose. Cette maladie qui affecte les cartilages des articulations entraine souvent de fortes douleurs au niveau des genoux, des chevilles, des doigts et de la colonne vertébrale. Des crèmes anti-inflammatoires sont proposées en pharmacie pour soulager l’arthrose. Certains professionnels recommandent également des crèmes hydratantes pour calmer les douleurs dues à cette maladie.

Les crèmes anti-inflammatoires

Beaucoup de personnes utilisent les crèmes anti-inflammatoires pour soulager l’arthrose. Cette maladie, entrainant des douleurs persistantes au niveau des articulations, peut devenir un réel blocage. Ainsi, pour calmer ces maux, l’utilisation des anti-inflammatoires s’avère efficace. On note deux types d’anti-inflammatoires, à savoir les stéroïdiens et les non-stéroïdiens. La première catégorie, soit la crème anti-inflammatoire stéroïdienne, s’applique sur la peau comme une crème pour peaux sèches. Les crèmes stéroïdiennes sont recommandées pour le traitement de plusieurs pathologies y compris l’arthrose. Les crèmes anti-inflammatoires non stéroïdiennes (AINS), à leur tour, sont disponibles sous différentes formes. Un type d’AINS adapté à une personne souffrant d’arthrose peut ne pas être forcément adaptée à une autre qui a atteint la même maladie. L’efficacité du médicament est donc variable à chaque personne. Les AINS sont à utiliser sur courte durée (dix jours tout au plus). Normalement, l’utilisation d’une crème anti-inflammatoire pour traitement d’arthrose doit relever d’une prescription médicale. Ainsi, avant tout usage, il est conseillé de consulter son médecin traitant. En effet, une crème anti-inflammatoire, qu’elle soit stéroïdienne ou non, peut avoir des contre-indications, d’où la nécessité d’un avis de professionnel. De plus, l’association de ces deux types d’anti-inflammatoires est déconseillée.

Les crèmes qui soulagent l’arthrose

Selon le cas qui se présente (persistance de douleur, périodicité, fait déclencheur, etc.), vous avez le choix entre plusieurs types de crèmes ou gels pour soulager l’arthrose. Comme le traitement de peaux desséchées, ces crèmes sont à appliquer sur la partie douloureuse. Pour les maux vifs dus à une poussée d’arthrose, optez pour une crème ou un gel froid AINS. Cette solution contient des agents actifs qui agissent pendant des heures et diminuent les douleurs ainsi que l’œdème. Pour les douleurs chroniques, les crèmes anti-inflammatoires à base de plantes sont considérées comme efficaces. Parmi les plus connues, il y a le baume à base d’Arnica. Cette plante est connue pour ses vertus antidouleur. Une crème à base de silicium est aussi réputée meilleure pour son effet de régénération de cartilage. De plus, elle est vivement conseillée en cas d’arthrose. Il y a aussi les gels décontractants. Ces solutions conviennent en cas d’arthrose pour dérouiller les engourdissements au niveau de la partie douloureuse. Les formules à base d’huiles essentielles sont plus efficaces. Toutefois, la consultation d’un médecin reste toujours obligatoire pour choisir une crème anti-inflammatoire. Certaines maladies chroniques comme l’asthme et les autres allergies ne sont pas associées à certains types de crème ou gel.

Une crème homéopathique

Les crèmes homéopathiques sont aussi connues pour leur effet très agissant sur les douleurs dues à l’arthrose. Des études ont démontré l’efficacité de ces types de gel pour le traitement de cette pathologie. Ces analyses ont affirmé que l’effet de ces traitements est bien plus efficace que celui d’un AINS. Pour optimiser le résultat, leur association à un simple analgésique est une bonne pratique. Comme dans le soin des mains, l’utilisation d’un gel homéopathique se fait par application sur la partie touchée par l’arthrose (les doigts, les chevilles, la colonne vertébrale, etc.). Les gels homéopathiques sont disponibles chez les vendeurs de produits homéopathiques, en ligne et aussi au niveau des spécialistes en homéopathie. Toutefois, certains médecins ne sont pas encore convaincus de l’efficacité et de la conformité de ces solutions.