La rhizarthrose ou l’arthrose des doigts

l’arthrose des doigts

La rhizarthrose est l’une des plus fréquentes formes d’arthrose de la main. L’arthrose trapézo-métacarpienne fut dénommée rhizarthrose par Forestier en 1937. Cette maladie qui touche la base du pouce est très fréquente chez 20 % des femmes. Ceux qui souffrent de rhizarthrose tolèrent souvent la douleur.

Comment se développe la rhizarthrose ?

L’arthrose des doigts se manifeste au niveau de la racine du pouce, plus précisément au niveau de l’articulation entre le trapèze et le premier métacarpien. Les patients qui souffrent de rhizarthrose constatent qu’une articulation est fermée par une capsule articulaire. Les renforts sont composés de ligaments.

L’arthrose digitale se manifeste par des ligaments principaux qui se développent à la face palmaire et ulnaire. La maladie provoque chez les patients une limitation des mouvements des doigts. La pathologie peut être primitive ou être provoquée par une lésion articulaire traumatique ancienne.

L’arthrose peut également être provoquée par des gestes professionnels répétitifs. Si 1 patient sur 5 souffre de la rhizarthrose, 80 % des malades pourront être soulagé grâce à des traitements médicaux. L’arthrose des doigts se traduit par des douleurs essentiellement mécaniques au niveau du pouce. La maladie évolue normalement de manière progressive.

Quelques traitements permettant de soulager l’arthrose digitale

Pour soigner l’arthrose, les médecins souscrivent régulièrement des antalgiques comme glucosamine, chondroïtine, insaponifiables d’avocats. On peut également atténuer les douleurs arthrosiques en appliquant des traitements topiques comme des pommades anti-inflammatoires, des crèmes à base de capsaïcine. Dans certains cas, des poussées durables d’arthrose qui provoquent des douleurs nocturnes peuvent être guéries par des infiltrations cortisoniques. La rhizarthrose peut également se soigner par de la viscosupplémentation par acide hyaluronique.

En cas d’arthrose évoluée et en fonction du bilan clinique, le malade peut subir un traitement chirurgical. Les arthroses douloureuses qui ne peuvent être soignées par des médicaments peuvent être guéries par un acte chirurgical. Les principales formes d’intervention chirurgicale pour soigner la rhizarthrose évoluée sont l’arthrodèse trapézo-métacarpienne, les prothèses trapézo-métacarpiennes et la trapézectomie.

Tout savoir sur l’arthrose

La rhizarthrose est une dégénérescence du cartilage des articulations. Cette maladie se développe sans affection ni inflammation particulière. Les formes d’arthrose des doigts qui se développent à la composante inflammatoire provoquent des poussées d’inflammation sporadique.

Les patients souffrant d’arthrose constatent une destruction plus ou moins rapide du cartilage. Cette dégénérescence s’accompagne d’une prolifération osseuse sous le cartilage. Les premiers symptômes se manifestent aux alentours de 45 et 50 ans. Il s’agit de la maladie articulaire la plus fréquente.